le pardon au-travers des mains

Le pardon au-travers des mains.

Le pardon au-travers des mains, s’est effectué entre ma mère (92 ans) et moi, récemment. Cela a pu permettre une réconciliation silencieuse.

Comment s’est passé le pardon au-travers des mains ?

Toute ma vie, j’ai eu des relations tendues et distancées avec ma mère, à cause de son caractère autoritaire. Ce denier trait m’était insupportable. Je l’ai rejeté parce que je le craignais. Il me privait de l’affection et de la tendresse de ma mère en même temps.

Que se passe-t-il alors avec le temps ?

Sans m’en rendre compte, mon caractère se durcissait. Je ne faisais pas le rapprochement avec tout ce que je vivais de douloureux. Je ne pouvais pas moi-même lui démontrer des marques de tendresse.
Ainsi, j’étais devenu un « carencé affectif », recherchant dans toutes mes relations sentimentales, à combler naturellement ce manque.
Restant de très longues années sans voir ma mère, partant même vivre dans un pays étranger, pour mettre de la distance, nous voilà ce « jour unique mémorable » qui a permis ce transfert d’énergie au-travers des mains, m’apportant guérison, pardon et réconciliation.le pardon au-travers des mains

Pourquoi un tel jour mémorable ?

Dans le courant du mois de mars 2017, j’entreprends le voyage. En compagnie de ma soeur, nous nous rendons à la maison de retraite médicalisée.
Les retrouvailles ne sont guère évidentes. Ma mère n’a plus que la peau sur les os. Elle est assise dans un fauteuil roulant, attachée, pour éviter de se lever et qu’elle ne tombe. Elle a perdu la vue et sa mémoire est défaillante.

Quand je me présente… elle ne me reconnaît pas… elle m’appelle « monsieur » malgré l’insistance de ma soeur qui lui rappelle que je suis son fils.
Cela me fait un choc. Toutefois, je me rapproche d’elle. Je lui prends la main gauche avec ma main droite. A cet instant là, une vague d’émotion me submerge et déclenche des larmes.

Que se passe-t-il à cet instant ?

le pardon au-travers des mainsJe prends conscience que je n’ai pas tenu la main de ma mère depuis que je suis enfant. Tout l’amour refoulé pendant de nombreuses années est passé dans ce geste apparemment insignifiant. C’était le « je t’aime » que je n’avais plus pu lui dire. « Le retour » de ma mère s’est fait aussitôt, sans un mot, dans un transfert d’énergie pur : alors que sa main droite libre est gonflée, elle trouve la force de venir la déposer sur la mienne. À mon tour, je réponds à ce geste affectueux, déposant  délicatement mon autre main sur la sienne. Le quatuor thérapeutique des mains se met en place, pour la première fois de notre vie et de notre relation affective.

 

Que font nos âmes à ce moment là ?

Ma mère me propose de m’asseoir dans un fauteuil, situé en face du sien. Elle me dit :
« monsieur que vos mains sont chaudes ! ». Je ressens effectivement beaucoup de force moi-même.

Je comprends, avec le coeur, qu’elle m’aime profondément, tant sa main est douce, comme elle ne l’a jamais été. J’ai la sensation forte que ce n’est pas la personnalité de ma mère, mais son âme que je retrouve…Un moment fort… de retournement en moi. J’ai mis plusieurs jours à m’en remettre…

Plusieurs semaines après, je finis par comprendre, parce que je le ressens au plus profond de ma propre âme, que c’est un pardon. J’éprouve enfin une tendresse infinie aujourd’hui envers ma mère et j’en suis moi-même très surpris.
Elle peut partir maintenant en paix et je suis heureux de la laisser partir ainsi en retirant en moi une grande culpabilité et lui offrant mon amour.

Je remercie ma mère, ma soeur, toutes les entités lumineuses, qui m’ont permis de vivre ce moment unique de la réconciliation, qui s’est faite en nos âmes et nos coeurs.

Comme quoi, l’énergie de l’amour et de la guérison spirituelle, est bien plus forte que tous les mots et nous laisse parfois sans voix

15 thoughts on “Le pardon au-travers des mains.

  1. Magnifique témoignage Anatto un merveilleux cadeau, une résurrection mutuelle, le ciel chantait.
    Je sais que dorénavant tu seras en paix et ta maman aussi.
    J’ai également vécu une réconciliation énergétique et instantanée, depuis lors seuls les bons moments ont survécu.
    Merci Anatto de me permettre de revivre ce moment.

  2. Hello Anatto
    Quel merveilleux article sur le pardon ! Cela me touche beaucoup surtout entre une mère et son fils après tant d’années. Cela me rappelle mon propre pardon à mes enfants abandonnés de moi et j’ai mis des années avant de sortir de ma culpabilité après un long travail pour accepter et me pardonner à moi-même d’avoir été une si piètre mère pour mes enfants. Mais là, ton article sur un PARDON SILENCIEUX, VIBRATOIRE d’Ame à Ame, sans aucun mot, rien que par les MAINS, le TRANSFERT ENERGETIQUE, m’a profondément bouleversée. Je suis très heureuse pour toi. Alors, maintenant, tu vas pouvoir te pardonner à toi-même et t’aimer. Cela promet une belle histoire d’amour qui commence, avec toi, en toi, pour toi et quel bonheur, pour celui qui va maintenant te rencontrer et passer sous tes mains, qui seront porteuses de ce SI BEAU MESSAGE dans tes MASSAGES…. Que de la SAGESSE finalement ! Quel beau cadeau de l’Univers pour toi. Tu as toute ma sympathie et mes encouragements, pour la suite. Je crois que je vais venir dans ton cabinet, pour recevoir un massage et voir la différence maintenant par rapport aux précédents qui étaient déjà pas mal du tout….. A très bientôt. Beaucoup de bonheur à toi et à ta maman un très beau PASSAGE avec le cadeau que vous avez reçu tous les deux. C’est tellement BEAU !!!!! Et cela fait du bien de lire un tel article sur toi, car tu restes discret. Alors un TRES GRAND MERCI !

    1. Merci de ton partage… J’espère que toi aussi tu réussiras ton chemin du pardon et que tu retrouveras l’amour avec tes enfants.
      Quand au massage… tu es la bienvenue… tu le sais bien…
      Bien à toi de jolies choses étincelantes…

  3. J’a été bouleversée par ton témoignage, Anatto…qui m’évoque tout ce que je n’ai pas pu vivre avec maman à la fin de sa vie, toute cette culpabilité qui macère en moi et qui parfois rend trouble mon corps énergétique, par instant si brûlant. Merci d’être aussi authentique. Shantal

    1. Merci Shantal… de ton retour… l’amour, la bienveillance de soi finissent par triompher et éteindre toutes les ” braises ” de notre culpabilité…

  4. Merci à toi de partager ce moment d’intimité intense et d’amour pur, celui qui est bien au delà de nos difficultés d’ici bas.
    Je suis d’autant plus sensible à ton témoignage, que moi aussi je suis un chemin thérapeutique qui me bouleverse beaucoup, où reviennent souvent tous les manques d’amour, de confiance, de chaleur et de bienveillance que ma mère n’a pas pu me donner. D’ailleurs j’ai souvent pensé à toi en traversant ces moments de thérapie.
    Belle vie à toi mon plus vieil ami.

    1. Merci de ton témoignage Kathleen. Il m’a beaucoup touché. Il est vrai que ce n’est pas toujours évident quand on n’a pas reçu l’amour de ses parents comme il se doit. Alors, avant tout, il nous reste une chose importante… c’est de nous le prodiguer en allant à la rencontre de notre divinité intérieure qui nous le rendra bien…Elle est toujours dans la lumière et l’amour.

    2. Je voudrais compléter cette réponse qui me semble très importante. Nous savons, dans la nouvelle conscience (Ho’oponopono) que nous sommes responsables et que nous avons attirés la mère, le père, la famille et toutes les situations qui nous arrivent dans cette vie. Celles-ci ne sont que des mémoires antérieures qui nous sont rappelées pour nous permettre non seulement de nous pardonner, de pardonner à l’autre dans un seul but : retrouver cette relation d’amour pur, inconditionnel, universel, tel qu’il était à l’origine de notre relation et d’offrir cette réconciliation et ce travail à l’humanité entière, libérant les ascendants et les descendants.
      C’est le travail spirituel qu’il est demandé à chacun pour participer à la révolution des consciences en cours.
      Félicitations d’avoir pris le train en marche et pour ton travail intérieur. Bien à toi.

  5. C’est vrai cher Christian que ce moment a été exceptionnel pour Toi et pour moi qui ai vécu toutes les douleurs de l’amour entre le fils et la mère.
    Soit heureux, elle est partie avec le Bonheur d’avoir retrouvé son fils qu’elle aimait tant, raison probablement de vouloir trop le protéger, elle l’a étouffé!
    Bises Anne

  6. Les mots sont plus lourds que les gestes parfois. L’émotion passe par le ressenti plus que par les sons.
    Elle n’attendait que ce ressenti, ce consentement mutuel entre un fils et sa mère pour partir.
    Maintenant qu’elle a obtenu la paix, elle peut partir prendre du repos.

    Sa mémoire est ce qu’elle ta léguée, ce qu’elle vous a léguée à Anne et à toi.
    Prenez-en soin. Un jour vous la transférerai à votre tour en même temps que la vôtre.

    Bisous Papa.
    <3

    1. Je voulais juste te dire que j’ai aimé ta réponse à ton Papa et ta Tante. Belle, grande et bonne route, Seraphim !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *